Faire des commentaires qui attirent du trafic
1 - Introduction

La plupart des webmasters, font des commentaires dans les blogs dans un but principal : obtenir des liens SEO pour essayer d’améliorer leur référencement.

Cette méthode a bien marché pendant des années, mais elle commence à avoir du plomb dans l’aile. Je ne recommande pas du tout d’aller dans cette direction car vous risquez fort de perdre votre temps.

Et surtout, vous passez à côté des autres bénéfices des commentaires :

  • Faire venir des visiteurs sur votre site
  • Devenir guest blogger sur ce site cad écrire des billets d’invités
  • Nouer des contacts utiles dans la blogosphère
  • Construire et développer votre image
  • Mieux maitriser le copywriting (plus on écrit, plus c’est facile)

Dans ce mini-cours, vous aller découvrir la méthode que j’utilise avec succès avec mes freelances pour faire des commentaires qui génèrent du trafic pour votre site.

A la base de ma méthode, il y a trois concepts très simples:

  • vous devez parler de ce qui intéresse soit les lecteurs soit le webmaster
  • vous devez savoir faire la différence entre besoin et désir
  • vous devez appliquer des techniques de communications qui mettent en jeu le copywriting

Voyons ces concepts plus en détail Essay.ws

Vous devez parler de ce qui intéresse les lecteurs

Quand on l’écrit, cela paraît évident, mais c’est beaucoup plus difficile qu’on ne le croit si l'on n'a pas bien préparé le travail.

Si votre commentaire loue le webmaster, il sera lu au mieux par le webmaster. Si au contraire vous racontez une histoire personnelle ou si vous donnez une astuce qui complète l’article, vous avez bien plus de chances que votre commentaire soit lu par tout le monde (surtout si vous êtes le premier à faire des commentaires).

Pour parler de ce qui intéresse les lecteurs, je recommande de faire ce que j’appelle un catalogue de DBO. DBO veut dire Desperate Buyer Only et c’est une expression que j’emprunte à un auteur américain, Alexis Dawes. Nous allons y consacrer la prochaine leçon.

En raccourci, un DBO est un problème urgent, lancinant et crucial pour le lecteur.

Les problèmes de digestion à répétition sont des DBO. Ceux qui en souffrent seraient prêts à payer n’importe quoi pour s’en débarrasser.

Générer du trafic sur un site est un autre DBO : les webmasters sont prêts à acheter toutes les méthodes et tous les logiciels possibles et imaginables même s’ils ne marchent pas (ce qui est le cas de peut être 90% d’entre eux).

Connaître les DBO de ses lecteurs est crucial pour comprendre la psychologie du lecteur et écrire quelque chose qui les intéresse.

Si vous proposez un voyage touristique à une personne qui a des problèmes de digestion et se tord régulièrement de douleur affalé sur son lit, vous avez bien peu de chances de l’intéresser. Si par contre vous lui proposez cinq minutes d’exercices respiratoires qui atténuent son inconfort même pour quelques heures, vous allez passer pour un dieu.

Quand vous commentez et que vous faites un commentaire sur un sujet qui intéresse les lecteurs, il y a de fortes chances que les lecteurs viennent jeter un coup d’œil à votre site. Dans la cinquième leçon, nous verrons en détail diverses tactiques qui permettent de faire des commentaires qui font mouche.

Faire un commentaire qui intéresse le webmaster est une approche également très intéressante. C’est la première étape pour faire du guest blogging parce que cela vous aide à sortir de l’anonymat. Si le webmaster trouve votre idée intéressante et qu’elle peut être développée dans un article, vous avez de fortes chances qu’il vous ouvre son blog pour écrire cet article. Et si le blog a beaucoup de trafic, cela peut facilement faire 500 souscripteurs. C’est une situation que j’ai expérimentée plusieurs fois.

Vous devez faire la différence entre besoin et désir

Je vais illustrer ces différencse sur un exemple trivial. Prenez un fumeur. Son vrai besoin est évidemment une méthode pour arrêter de fumer. Pourtant, ce n’est du tout ce qu’il achète. Il résiste à toutes les tentatives de dissuasion et n'achète (hélas) que des cigarettes ou du tabac. Pourtant, les méthodes anti tabac sont largement subventionnées et quasi-gratuites. Le désir du fumeur est de continuer à fumer. Son besoin (rationnel) est de trouver de l’aide pour arrêter de fumer.

Revenons au webmaster qui cherche du trafic et soyons brutal: la plupart des sites n’ont (hélas) pas du tout besoin de trafic. La plupart des sites ont des taux de conversion très faibles voire nuls. Presque toujours un webmaster qui se plaint de son manque de trafic n’a pas fait correctement son analyse stratégique. Sa page de vente ou sa squeeze page ne convertissent pas, il ne vend pas les bons produits, il fait venir les mauvais visiteurs, ses emails ne sont pas assez persuasifs... Pire, il consomme son temps ou son argent à chercher du trafic bon marché alors qu’il devrait consacrer tous ses efforts à repenser sa stratégie ou améliorer son texte. Si vous êtes dans ce cas et que vous voulez progresser, je vous suggère de vous abonnez-vous à ma newsletter (en haut de la colonne de droite).

En clair, c’est sans espoir d’essayer de convaincre un webmaster que son site n’a pas besoin de trafic. Vous n’avez pratiquement aucune chance de lui vendre vos compétences en stratégie ou en conversion. Vendez lui plutôt des méthodes honnêtes pour augmenter son trafic et ayez des mini-cours bien faits pour le convaincre que la stratégie et le copywriting sont primordiaux. (Et j'en perds mon latin si vous n’avez pas encore souscrit à ma newsletter à ce stade de votre lecture!)

Nous prenons tous des décisions émotionnelles

La plupart de nos décisions d’achat ou d’action ne sont pas rationnelles. Même les grands dirigeants n’échappent pas à cette règle. Dans notre tête, nous prenons d’abord nos décisions sur des bases émotionnelles, et ensuite seulement, nous cherchons des raisons rationnelles pour les étayer et les justifier. Heureusement, si vous avez l’esprit critique, vous pouvez quand même laisser votre raison retrouver le dessus, mais ce n’est pas facile.

En résumé, ayez bien à l’esprit la différence entre désir et besoin. Dans la prochaine leçon sur les DBO, nous vous montrerons également où et comment identifier les émotions que ressentent nos lecteurs et qui aident à faire des ventes.

Utiliser les techniques de copywriting dans vos commentaires

Le copywriting, c’est l’art de la persuasion par écrit.

Si vous voulez attirer des visiteurs avec des commentaires dans les blogs vous devez y appliquer les méthodes de communication connues.

Prenons un exemple bien classique : AIDA

Attention
Interest
Desire
Action

La méthode AIDA n’est pas idéale pour une lettre de vente, mais elle est parfaitement adaptée aux commentaires qui obéissent à la même logique que les bannières publicitaires.

Voyons comment:

Attention : Dans un commentaire, votre seule arme pour attirer l’attention est votre première phrase. Vous devez donc être parmi les tous premiers à faire des commentaires et écrire une première phrase percutante. Nous apprendrons à le faire dans la leçon # 3.

Interest : Vous ne capturerez l’intérêt du lecteur que si vous parlez d’un problème qui l’intéresse. Implicitement, tout lecteur se pose la question ‘what’s in there for me’ (qu’y a-t-il pour moi ici), et si cela n’apparaît pas immédiatement, vous n’avez aucune chance. Votre première phrase a attiré l’attention. Maintenant, c’est le fond su sujet qui prime.

Desire : Vous avez réussi à susciter l’intérêt du lecteur. C’est le moment d’utiliser une de mes méthodes favorites pour provoquer le désir. En général, vous laisserez habilement entendre qu’il y a d’autres choses intéressantes pour lui dans votre site.

Action : C’est un click sur le lien vers votre site. Veillez à ce qu’il ne soit pas dissuasif. Si votre nom est fantaisiste (cheap viag...) ou s’il est trop bien forgé pour les moteurs de recherche (Jean de marketing pour webmasters), vous réduisez évidemment vos chances d’avoir un click.

Voila, nous sommes au bout de cette première leçon. Dans la leçon suivante, nous parlerons des DBO. S’il vous reste un peu de temps, vous pouvez déjà vous familiariser avec ce concept en suivant le lien.


Cet article fait partie du mini-cours 'Comment faire des commentaires qui génèrent du trafic’’. Si vous vous êtes abonné à ce mini-cours, vous recevrez automatiquement les autres leçons et vous n'avez rien de plus à faire. Pour recevoir les autres leçons si vous n'êtes pas abonné, vous devez vous rendre sur cette page : 'Comment faire des commentaires qui génèrent du trafic’ et y saisir votre email.


Autres ressources

 
Temps de chargement: 33 (0) ms